CHARTE DE SÉLECTION

“Chez utyle, nous croyons en des produits propres, sans ingrédients nocifs pour vous et l’environnement. Le tout en prenant soin de votre peau et de la planète.”

Composition propre

Les cosmétiques que vous trouverez sur utyle. contiennent un minimum de 95% d’ingrédients d’origine naturelle ou sont issus de l’agriculture biologique.

Traçabilité

Les listes d’ingrédients sont analysées: nous vérifions les certifications des produits et nous nous assurons qu’ils sont en accord avec la législation en vigueur et notre charte de sélection.

Liste des ingrédients

Nous avons établi une liste d’ingrédients qui sont proscrits des produits que vous retrouverez chez nous. Plus de détails dans la liste complète.

Un packaging éco-responsable

Pour vous accompagner dans une consommation durable, utyle vous propose une large sélection de cosmétiques solides et de produits zéro déchets. 

  • Les emballages sont recyclables et vous ne retrouverez pas de plastique.
  • Nos colis sont fabriqués à partir de cartons recyclés et recyclables aux normes FSC et imprimés avec de l’encre écologique.
  • La taille du colis est adaptée à votre commande : pas de cartons surdimensionnés.
Mains posées sur un tronc d'arbre

Produits fabriqués en France par des marques éthiques

Les produits référencés sur le site répondent aux critères suivants :

  • Non testés sur les animaux: tous nos produits sont cruelty free,
  • Les packagings sont recyclés , recyclables ou zéro déchets
  • Les procédés de fabrication sont respectueux de l’environnement

Sensorialité et efficacité

Grâce aux retours des utylisateurs, nous pouvons vous garantir que les produits sont:

  • Efficaces
  • Agréables au toucher et à l’odeur

Fini le cliché des cosmétiques naturels qui ne tiennent pas leurs promesses !

Le test ultime : avec nos utylisateurs, nous essayons tous nos produits avant de vous les proposer. Cela nous permet de rester au plus proche de nos engagements, tout en garantissant le plaisir lors de leur utilisation.

Les ingrédients que vous ne trouverez pas dans nos produits

Présents dans les mousses à raser les shampoings, les savons…

Ils existent à l’état naturel, et même dans notre corps. Dans les cosmétiques, ils sont d’origine synthétique.Ils empêchent la prolifération des micro-organismes. 

Cependant, les parabens ont été identifiés comme :

  • potentiel cancérigène (cancer du sein)
  • potentiel perturbateur endocrinien
  • potentiel perturbateur du système reproductif

Présentes dans les crèmes hydratantes, les baumes/sticks pour lèvres, les rouges à lèvres, les shampooings et produits de soin capillaire, les gels douche,les fonds de teint…

Issues de la pétrochimie, elles sont fabriquées à partir de pétrole, charbon ou de gaz naturel. Elles ne sont pas biodégradables. Elles puisent dans les réserves naturelles et peuvent être remplacées par des huiles et beurres végétaux.

Il faut noter qu’elles ne sont pas toxiques pour nous.

Présents dans les shampoings, après shampoings, crèmes hydratantes et fonds de teint…

Ingrédient synthétique qui prend 500 ans à se dégrader dans l’environnement, il peut facilement être remplacé par des ingrédients naturels.

Certains silicones tels que le cyclopentasiloxane et le cyclotetrasiloxane sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens et d’être toxiques pour la reproduction.

Présents dans gels douche, shampoings, savons, dentifrices, ou encore certaines mousses à raser …

C’est ce produit qui crée l’effet de mousse tant recherché dans ces produits.

Cependant, ces produits peuvent engendrer :

  • Irritation de la peau, des yeux et des voies respiratoires
  • Rougeurs et démangeaisons
  • Allergies
  • Aphtes

Présents dans les shampoings, les produits de coloration, les crèmes hydratantes, les produits d’hygiène corporelle et les crèmes solaires.

D’origine synthétique, ils sont peu biodégradables et leur processus de fabrication est très énergivore. A noter qu’il existe des polymères d’origine naturelle.

Ils sont potentiellement cancérigènes.

Présents dans de nombreux cosmétiques et produits d’hygiène.

Issue de l’industrie pétro-chimique donc non naturelle, et représentent donc un danger écologique majeur. Ils contiennent des phtalates (pour fixer l’odeur) et sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens.

Présents dans les gels lavants, les shampoings, après shampoings, masques pour cheveux, soins capillaires.

Conservateurs interdits en Europe dans les produits non rincés tels que les crèmes et le maquillage, le MIT est autorisé en très faible dose dans les produits rincés.

Ce sont des allergènes  reconnus et ils sont impliqués dans l’apparition d’eczéma.

Présents dans les shampoings, gels douches et gels lavants, il est aujourd’hui principalement utilisé comme durcisseur dans les vernis à ongles.

C’est un Conservateur antimicrobien classé cancérigène.

Présents dans les dentifrices, déodorants, fonds de teint, crèmes hydratantes, masques…

Ils sont suspectés de jouer un rôle dans le développement du psoriasis, l’intolérance au glucose, les insuffisances hépato-rénales chroniques, l’anémie, l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Les sels d’aluminium sont également suspectés d’être cancérigènes.

Présent dans les dentifrices et les crèmes solaires principalement.

Il a pour rôle d’opacifier les produits, d’absorber les UV et de colorer les crèmes.

Il est interdit en alimentaire et est suspecté d’être cancérigène lorsqu’il est ingéré. Il est également dangereux sous forme de spray, car c’est un cancérigène suspecté.

C’est pour son rôle de conservateur qu’il est utilisé. On le retrouve donc dans de nombreux produits.

Le BHA pourrait être toxique pour la peau, le foie, les reins et est suspecté d’être un perturbateur hormonal ainsi qu’un allergène.

Le BHT jouerait un rôle dans le cancer du poumon, l’altération du taux de cholestérol, ainsi que dans la baisse des défenses immunitaires.

Présent dans les dentifrices, gels hydroalcooliques, savons, gels douche,mousse à raser, déodorants, crèmes hydratantes…

C’est un des conservateurs antimicrobiens soupçonné d’être un perturbateur endocrinien.

Présent dans les savons, crèmes pour le visage/ corps, produits d’hygiène et de démaquillage, huiles pour les cheveux, produits de maquillage…

Communément appelé huile de palme, on l’évite pour son impact désastreux sur l’environnement.

Présent principalement dans les eaux de toilettes et les eaux de parfums.

Utilisé en cosmétique pour son odeur citronnée, c’est une fragrance naturelle que l’on retrouve dans les parfums floraux (œillet, lilas, jasmin, ylang ylang).

Bien que des études soient en cours, il est pour le moment suspecté d’être un perturbateur endocrinien et nous préférons donc l’écarter par précaution.

Présent principalement dans les eaux de toilettes et les eaux de parfums.

Utilisé en cosmétique en tant que filtre solaire, il serait un perturbateur endocrinien et aurait  une incidence sur l’environnement et plus particulièrement sur le blanchiment des coraux.

Il sert de filtre solaire anti UV et également de protecteur de formules pour éviter qu’elles ne changent de couleur.

Présent dans le lait de toilette pour bébé, les crèmes hydratantes, les crème anti-âge, le gel et la laque…

Il est utilisé en cosmétique pour ses propriétés anti microbiennes et conservatrices.

Il est considéré par l’INCI à risque pour les enfants de moins de 3 ans et “pas terrible” dans toutes les autres catégories.

Présent dans les vernies à ongles, les crèmes solaires et les fonds de teint.

Ce sont des filtres solaires synthétiques. Ils protègent la peau des rayons UV, et protègent également les formules de ces mêmes rayons ultraviolets. Elles évitent que les parfums et les savons ne perdent leur odeur ou leur couleur. Dans les crèmes solaires, elles absorbent légèrement les rayons UV et aident à stabiliser la formule.

Ce sont de potentiels perturbateurs endocriniens et allergènes.

Présent principalement dans les eaux de toilettes, les eaux de parfums, les gels douches ou encore les shampoings.

Le Lilial, ou BMHCA est un allergène et perturbateur endocrinien suspecté.

Il sert à parfumer les cosmétiques et permet de réduire ou d’inhiber le goût de base du produit.

Engagement

L'union fait la force !

N’hésitez pas à partager et échanger avec la communauté utyle via Instagram ou à l’adresse contact@utyle.fr pour nous faire part de vos retours, de vos suggestions, et ainsi pouvoir progresser ensemble.